Marijka Stanowych

Marijka Stanowych

Marijka Stanowych

Membre du corps professoral, division professionnelle de l’école du RWB

​Diplômée du programme de formation des professeurs de la division professionnelle du Royal Winnipeg Ballet du Canada, Marijka Stanowych s’est jointe au corps professoral artistique du RWB en 1999. Elle est aussi titulaire d’une licence en enseignement de Cecchetti Canada.

Parallèlement à ses études au Royal Winnipeg Ballet du Canada, Mme Stanowych a suivi une formation professionnelle à Kiev, en Ukraine, à la Choreographic School of the Ukrainian State Ensemble, nommée d’après Pavlo Virsky, où elle a étudié sous la direction des prestigieux professeurs Tatyana Achykian (élève d’Agrippina Vaganova) et Mykola Apuchtin (élève d’Aleksandr Pushkin).​

Mme Stanowych compte plus de 25 années d’expérience comme danseuses, professeure et chorégraphe en danse ukrainienne. Elle a participé à des tournées en Asie, en Australie, au Canada et aux États Unis, a assumé la direction artistique du Rusalka Ukrainian Dance Ensemble et a été chorégraphe invitée auprès de groupes de danse ukrainienne locaux comme la Verba Ukrainian Dance Company et le Zirka Ukrainian Dance Ensemble de Dauphin, au Manitoba.

​De plus, Mme Stanowych a été juge de festivals de danse en Alberta et au Manitoba et membre du corps professoral invité dans le cadre d’ateliers Cecchetti locaux et internationaux.

Mme Stanowych a chorégraphié diverses œuvres pour les productions In Concert et Ballet in the Park des divisions récréative et professionnelle du RWB ainsi que pour le Winnipeg Symphony Orchestra. Elle a aussi préparé et fait répéter les étudiants de la division professionnelle pour les représentations de La Belle au bois dormant avec la compagnie du Royal Winnipeg Ballet. Elle enseigne actuellement le ballet et la technique sur pointes à la division récréative, à la division professionnelle et dans le programme de formation des professeurs.​

Les ballets favoris de Mme Stanowych sont notamment Pas de Quatro, La Sylphide et Giselle, et le moment le plus inspirant de sa carrière a été d’observer la regrettée Eva Evdokimova opérer sa magie en enseignant aux étudiants de la division professionnelle de l’école du RWB le second acte de La Sylphide.​