Caroline Gruber

Caroline Gruber

Caroline Gruber

Maîtresse de ballet et membre du corps professoral, division professionnelle de l’école du RWB

Née à New York, Caroline Gruber a déménagé à Londres, en Angleterre, à l’âge de quatre ans. Elle a étudié à la Royal Ballet School de Londres jusqu’à l’âge de 17 ans pour ensuite se rendre à Paris y compléter sa formation en ballet auprès d’un professeur de l’Opéra de Paris.

Après l’obtention de son diplôme, Mme Gruber a dansé durant six ans avec le Het Nationale Ballet, la plus grande compagnie de ballet des Pays Bas. Elle est entrée au Royal Winnipeg Ballet en 1988 et y a interprété les premiers rôles dans Casse noisette, Giselle, La Belle au bois dormant et Swan Lake. Dans l’un de ses derniers spectacles en 2000, elle a interprété les Brahms Waltzes in the Manner of Isadora Duncan de Sir Frederick Ashton.

Mme Gruber s’est jointe au corps professoral du RWB en 2007, travaillant sans relâche avec les danseurs de la compagnie et mettant ses connaissances au service de la mise en scène d’œuvres du répertoire classique comme Casse noisette et Swan Lake. Elle travaille aussi avec les divisions récréative et professionnelle de l’école du RWB, encadrant les élèves et mettant en scène le répertoire, et ce tout en contribuant directement au programme des aspirants.

Plus récemment, elle a été maîtresse de ballet invitée à l’Edmonton Citie Ballet, professeure de ballet classique invitée au séminaire de printemps de la Vancouver Ballet Society et juge de concours de ballet à Moose Jaw et au North Island Festival of Performing Arts de la Colombie Britannique. Elle a aussi enseigné dans le cadre du séminaire de la Cecchetti Ballet Society. Ayant étudié sous la direction d’Anne Green Gilbert, pionnière de la méthode Brain Dance, Mme Gruber est qualifiée pour enseigner l’expression corporelle, ce qui s’ajoute à ses titres de compétences.

En tant que professeure, Mme Gruber est consciente du pouvoir qu’elle a d’influer sur le développement des danseurs. Sur le plan personnel, elle reconnaît que plusieurs excellents professeurs ont eu une influence sur son travail et sa créativité. Elle cite d’éminents professeurs comme Nancy Kilgour, M. Messerer, Eileen Ward, Ivan Kramer, Irina Jacobson, Homer Bryant, David Moroni, Truman Finney, Evelyn Hart, Lindsay Fischer et Jean Yves Esquerre.

En plus de son travail auprès des danseurs, Mme Gruber s’intéresse à plusieurs autres aspects de l’organisme en prenant part à la création d’un fonds, aux activités de sensibilisation des élèves et au comité du Ballet Ball annuel du RWB.